Blog dromannuaire.com
Santé et Hygiène

Fleur cbd : actuellement utilisée à des fins médicales ?

Avec la parution d’un décret en 2014, la vente et la consommation de produits dérivés du cannabis est désormais légale sur le sol français, mais à des fins strictement médicales. Cette autorisation s’applique précisément aux deux cannabinoïdes: le tétrahydrocannabinol (THC) et le cannabidiol (CBD), ils sont d’ailleurs autorisés dans d’autres pays de l’Europe comme l’Allemagne et l’Espagne. Le cannabis thérapeutique est souvent utilisé dans la composition des antalgiques pour calmer de fortes douleurs d’origine neuropathique ou cancéreuse. L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM) autorise la vente des dérivés du cannabis, mais ne cautionne pas pour autant l’autoculture et les autres produits artisanaux provenant de ceux-ci.

Les cannabinoïdes pour traiter les douleurs intenses

Les deux formules, tétrahydrocannabidiol et le cannabidiol entrent dans la composition de médicaments visant à soigner des pathologies graves. Le cannabis thérapeutique est surtout prescrit aux patients souffrant de douleurs graves comme ceux atteints de cancer avancé ou qui ont des problèmes neuropathiques graves. Le zona, la hernie discale ou encore les lésions de la moelle épinière provoquent des douleurs conséquentes, mais heureusement il est possible de les soulager avec le cannabis, et c’est prouvé cliniquement! Par ailleurs, des études menées sur des patients souffrant de troubles du comportement ou atteints du syndrome de Gilles de la Tourette démontrent que la prise de médicament à base de cannabis aide à calmer le sujet et à le détendre. Ces produits dérivés du cannabis sont disponibles en dose raisonnable dans les pharmacies et sur des sites spécialisés en toute légalité, toutefois, l’autoproduction et la vente illégale sur le marché noir sont condamnées par la loi et passibles d’emprisonnement ou d’amende.

Des malades en prennent déjà

Le cannabis thérapeutique peut se présenter sous plusieurs formes (feuilles séchées, capsule, goutte, etc..)

Les produits dérivés du cannabis ont déjà prouvé leur taux d’efficacité sur 30 à 50% des patients concernés. Mais comme l’accès à ce type de médicament est assez restreint, certains usagers avouent recourir à une alternative interdite par la loi: l’autoculture de feuilles de cannabis. Pour éviter les problèmes avec la justice, il est fortement conseillé d’utiliser ces médicaments à des fins strictement médicales et de s’approvisionner uniquement sur les plateformes dédiées comme les pharmacies ou les sites spécialisés. La loi est assez sévère sur la question. Pour les médicaments interdits à la vente en France comme le Bedrocan® ou le Sativex®, un médecin peut éventuellement les prescrire, mais le consommateur devrait se les procurer à l’étranger comme en Hollande ou en Suisse. L’achat sur le territoire français est lourdement sanctionné par la loi.

Related posts

Pose et entretien de votre complément capillaire à Lyon

Les différentes solutions pour venir à bout de l’addiction au tabac

En quoi consiste le massage ayurvédique ?