Blog dromannuaire.com
Non classé

09 moyens de savoir qu’il s’agit d’un bon ou mauvais voyant

Nous connaissons tous Patrick Jane (le mentaliste), celui qui a un magnifique don de tout comprendre, d’analyser et aussi d’anticiper et nous voulons tous être comme lui. Mais d’un autre côté, nous ne nous empêchons pas de consulter un voyant. Par contre, il existe de nombreux médiums, astrologues par téléphone, tarologues sur le web, donc, comment faire pour bien en choisir un ?

  1. Le bouche-à-oreille

Vous pouvez suivre le conseil de vos proches pour vous décider d’appeler un médium. Il vous est donc conseillé de vous renseigner à vos proches. Ils pourront surement vous indiquer les coordonnées d’un cabinet de voyance sérieuse et de qualité ou d’une personne. Il est aussi possible de se renseigner sur des sites web ou pages de voyants et lire les commentaires des gens. Par contre, il faut être vigilant, car parfois ces commentaires sont inventés !

  1. Des offres d’essai gratuites

Il y a certains cabinets de voyance sérieuse qui proposent d’essayer gratuitement leurs services. De ce fait, vous pouvez avoir une consultation au téléphone avec un médium pendant 10 minutes. Vous n’aurez ensuite qu’à raccrocher si vous ne voulez pas poursuivre jusqu’à la fin. Par contre, si vous êtes satisfait et que vous avez envie de poursuivre, vous serez invités de payer la consultation selon la durée totale de votre conversation.

  1. Une éthique irréprochable

Sachez qu’un médium professionnel ne parlera jamais de la mort ou de la maladie. Ce genre de sujet est assez délicat pour en parler lors d’une consultation. Il n’est donc pas nécessaire de lui demander s’il peut communiquer avec l’au-delà ou connaitre si votre maladie ou celle d’un de vos proches sera bientôt guérie. De ce fait, si un voyant vous rassure que vous aurez toujours une bonne santé, ou un rétablissement prochainement, vaut mieux changer de voyant. Gardez en tête que les médiums ou les tarologues ne sont pas médecins.

  1. Jamais de certitude

Il est à savoir que la voyance n’est pas une science exacte, même si elle est sérieuse. De ce fait, il ne faudrait pas vous attendre à avoir des détails précis, tels que des dates, des chiffres ou autres. Un voyant n’a donc pas la capacité de vous garantir à 100% une information. Il utilise plutôt des supports comme les cartes, les flashs ou des ressentis et vous donne des conseils sur vos choix et vos semaines ou mois à venir.

  1. Gare à l’occulte

Si pendant une consultation, un voyant vous informe un fait très négatif et vous demande ensuite de payer une telle ou telle somme d’argent en plus pour mieux vous aider à des travaux occultes afin d’arranger la situation, alors arrêter immédiatement la consultation ! Il s’agit d’une pure arnaque qui n’a pour but que de profiter des vulnérables. Un bon voyant doit être sincère et rester positif, il ne doit vous facturer que la consultation en cours.

  1. L’honnêteté avant tout

Un voyant ne doit pas vous faire peur afin que vous puissiez le rappeler, mais non plus vous faire trop de complaisance. Puisque personne n’est parfait, il doit vous rassurer tout en vous apportant des conseils objectifs. Choisissez un voyant ayant des années d’expérience qui en savent plus sur les situations amoureuses ou les situations difficiles.

  1. Faites-vous rapidement une idée

Comment doit se passer une consultation ? D’abord le voyant se basera sur votre date de naissance, prénom et aussi à la personne à qui vous pensez et non vous poser trop de questions. Ensuite, il tirera les cartes, vous demander un chiffre et se concentrer rapidement pour mieux avoir un flash. Il vous partagera ensuite ses premiers ressentis. Vous devez vous faire une idée dans les 5 premières minutes, mais au cas contraire, passez votre chemin, il se pourrait que la personne cherche à gagner du temps et jouer avec la montre.

  1. Bien connaître les différents types de consultations

Quelle est la différence entre un astrologue, un médium pur, un numérologue ? Ils ont chacun leurs spécialités. Certains font appel à des supports pour effectuer leur consultation, telle que les cartes, et il y en a ceux qui se fient à leurs flashs et intuitions, ce qui est le cas des voyants purs. Tandis que les astrologues se fient sur les positons des astres lors de votre naissance, ce qui est une « science » sur laquelle ils sont formés. Donc, si vous êtes du genre rationnel, choisissez l’astrologie.

  1. N’hésitez pas à l’interroger

Créer une relation de confiance avec votre voyant ! Vous pouvez très bien poser des questions à l’accueil du cabinet, par rapport à l’âge ou l’expérience à la voyante, le support qu’elle utilise. Au cas où le médium que l’on vous sollicite ne vous convient pas, vous pouvez changer sans hésiter.

 

Related posts

Comment bien équiper son camping-car ?

Les astuces pour réussir l’organisation mariage Lyon

À chaque machette sa fonction